lundi 6 mars 2017

Cette main tendue devant moi

Atelier d'écriture #4 - 31/01/2017 Thème : « Cette main tendue devant moi »   Allez ! Debout ! Réveille toi ! Regarde toi, tu as une tête à faire peur. Il est temps de te reprendre en main, arrête de te morfondre. Tu vaux mieux que ça non ? Oui, je sais, c'est pas facile, mais c'est possible. Si moi j'y arrive, tu peux le faire toi aussi. Quoi ? T'es fatigué.e ? Mais je m'en fout ! T'es pas fatigué.e d’être fatigué ? Allez arrête d'avoir peur de tout comme ça, le monde... [Lire la suite]
Posté par Acid Mars à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 5 février 2017

Je n'aimerais pas être à votre place

Atelier d'écriture #3 - 16/12/2016 Thème : « Je n'aimerais pas être à votre place »   Si la nuit n’était pas si sombre, si elle n’était pas si mystérieuse, est-ce qu'on accepterait tout ce qu'il s'y passe ? Si les Monstres sortaient plutôt le jour, est-ce qu'on les craindrait comme on les craint aujourd'hui ? Car si on dit que « la nuit, tous les chats sont gris », c'est bien parce qu'on ne peut pas voir d'autres couleurs. J'aime tellement la nuit. Son calme, ou pas. Car s'il y a bien une... [Lire la suite]
Posté par Acid Mars à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 novembre 2016

Juste à coté de la mer

Atelier d’écriture #2 - 21/10/2016 Thèmes : « Juste à coté de la mer » / Lettre / « J'ai un coffre en bois »   Il faisait froid ce jour là. Le vent soufflait et les vagues s’écrasaient sur les rochers dans un grand fracas. Je ne sais pas trop ce que j'attendais, un signe peut être ? Non mais c'est des conneries, je ne crois pas à ces superstitions. Pourtant j'airais bien aimé être moins cartésien, mettre de l'espoir dans des choses aussi peu concrètes que le destin ou le karma. Peut être que ça... [Lire la suite]
Posté par Acid Mars à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 24 octobre 2016

Une porte s'entrouvre

Atelier d'écriture #1 - 29/09/2016  Thème : « Une porte s'entrouvre » Il faisait noir. Je ne voyais rien. J’apercevais à peine quelques formes indistinctes. Je crois bien que j'avais peur. Le silence était assourdissant. J’entendais mon cœur battre et mon sang pulser dans mon crane. Je serrais mes mains moites. Les secondes semblaient être des heures, comme si rien ne pouvait m'extirper de ce moment d'angoisse. Je me sentais prisonnier. Prisonnier de quoi ? De la pénombre ? Du silence ? De... [Lire la suite]
Posté par Acid Mars à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]